la culture israélienne

Découvrir la culture israélienne

Lorsque vous voyagez dans un pays, il est essentiel de connaître sa culture. Certes, vous le découvrirez sur place. Mais, il est plus judicieux de vous initier à l’avance. Familiarisez-vous avec la culture israélienne à travers cet article.

A propos de la littérature

La littérature israélienne est basée sur l’hébreu moderne, formalisé à partir de l’Hébreu liturgique par Eliézer Ben-Yehouda. Cependant, son fils, nommé Ben Zion, fut le premier à employer cette langue comme étant son langage maternel.

Par la suite, l’hébreu moderne devient de plus en plus utilisé au cours du XIXe siècle que ce soit pour s’exprimer, ou pour écrire des textes divers.

En 1966, le prix Nobel de littérature a été attribué pour la première fois à un écrivain israélien du nom de Samuel Joseph Agnon.

L’écrivain israélien le plus connu s’appelle David Grossman.

Et dans le monde entier, Amos Oz fait partie des écrivains les plus appréciés.

Focus sur la musique israélienne

La musique israélienne reflète l’histoire du pays ainsi que celui de la population juive. Elle imite le style de musique liturgique, influencé par la musique arabe et celle de plusieurs autres pays de l’Europe de l’Est.

A la musique juive s’ajoute la musique hébraïque qui est composée de 2 autres musiques différentes dont la musique séfarade judéo-arabe et la musique arabo-andalouse également appelée Klemzer.

Zoom sur les arts visuels

L’Israël produit principalement des films en hébreu qui comprennent aussi beaucoup d’autres origines. Dans le Moyen-Orient, les cinéastes de l’Israël font partie de ceux qui reçoivent le plus de récompenses.

En 2018, par exemple, le Grand prix de la 9e édition du festival de la série mania a été décerné à la série israélienne intitulée « On the spectrum ». Puis, le mois de mars de l’année suivante, la série intitulée « Just for Today » a reçu le prix spécial du jury. Il s’agit d’une création de Nir Bergman, avec la collaboration de Rai Nehari.  

Quid de la Gastronomie israélienne ?

En Israël, la cuisine vient de la fusion de la cuisine levantine à celle des spécialités juives introduites par les différentes générations d’immigrants. Elle est constituée de :

  • La cuisine mizrahi ;
  • La cuisine séfarade ;
  • Et la cuisine ashkénaze.

Certains ingrédients sont adaptés en fonction des produits locaux. Pour le cas des « schnitzel akhénaze », une spécialité culinaire Est Européenne, par exemple, le veau escalopé est substitué par du poulet. Cela est dû à la rareté du veau dans le pays, d’où, le remplacement.

La gastronomie israélienne inclut également des spécialités méditerranéennes comme les falafels, le couscous, le zaatar, etc.

La loi juive portant sur l’alimentation impose certaines règles sur la consommation. Elle n’autorise pas la consommation du lait et de la viande simultanément dans un même plat. Cependant, les plats à base de lait sont dépourvus de viande, et vice-versa. En outre, elle interdit principalement les crustacés et le porc.

A titre d’information, 12% de la population israélienne adopte un régime alimentaire végétarien.

Accédez à plus de détails via ce lien https://citron.co.il/israel/.

Vous aimez alors partagez